Nutrition, suppléments et COVID-19

Depuis mi-mars, le coronavirus / COVID-19 est LE sujet dont tout le monde parle, avec raison. Et par le fait même, énormément de désinformation circule à propos de ce nouveau virus. Je vous ai donc préparé un long article qui vous présente les recommandations basées sur la littérature scientifique actuelle en lien avec la nutrition, les suppléments et la COVID-19. Je tente de présenter les évidences solides et à jour, mais je n’ai pas la science infuse : il est possible qu’il manque quelque détails ou références. Le but est de vous fournir de l’information fiable et de qualité à laquelle vous pouvez vous référer à tout moment.

Je vais m’attarder aux 3 suppléments principaux qui sont fréquemment « recommandés » pour prévenir la COVID-19 : vitamine C, vitamine D et le zinc. Je vous présenterai  quelques mythes qui circulent à propos de la nutrition et de la COVID-19. N’hésitez pas à m’en partager d’autres !

Coronavirus 19


Vitamine C

La vitamine C est indispensable à la formation, la croissance et la réparation des os, de la peau et du tissu conjonctif. La vitamine C contribue à l’absorption du fer, et aide à la cicatrisation des brûlures et des blessures. La vitamine C est un antioxydant et contribue au système immunitaire.

Qu’en est-il de la prise de suppléments de vitamine C et de la prévention du COVID-19?

Rien ne soutient le fait que de prendre des suppléments de vitamine C à fortes doses peut protéger de la COVID-19. L’important (ce qui est soutenu par les évidences actuelles), c’est de combler ses besoins quotidiens via l’alimentation. En d’autres mots, consommer chaque jour des fruits et des légumes frais. De tout façon, les surplus de vitamine C (alimentaires ou en suppléments) consommés sont éliminés dans l’urine.

D’ailleurs, je me permets de vous partager un extrait pertinent d’un article du Centre Déclic  à propos de la prise de suppléments de vitamine C et la COVID-19:

 » Pour prévenir la COVID-19, il ne sert à rien d’augmenter vos apports en vitamine C ou de prendre des suppléments, à moins de faire partie de la toute petite minorité de gens qui en consomment moins que les recommandations nutritionnelles. Si vous attrapez le virus, la vitamine C ne vous aidera probablement pas à vous en débarrasser. Et même les malades aux soins intensifs à qui certains médecins injectent des doses massives de vitamine C ont bien peu de chances d’être sauvés de cette manière.

Au Canada, moins de 3 % de la population a une carence en vitamine C, selon la dernière analyse de Statistique Canada. Si vous ne mangez jamais de fruits et légumes crus, ne buvez ni jus ni même de boissons à saveur de fruits et si vous fumez, alors peut-être faites-vous partie de cette petite minorité. Sinon, vous n’avez pas besoin de suppléments! La quantité de vitamine C que vous tenez de votre alimentation habituelle est parfaite pour votre système immunitaire. Même les gens âgés ne manquent pas plus de vitamine C que les jeunes.« (1)

La Cohrane Library conclue d’après les évidences actuellement disponibles en ce qui concerne la vitamine C et le rhume, pas COVID-19 que : L’échec de la supplémentation en vitamine C pour réduire l’incidence des rhumes dans la population générale indique que l’utilisation de routine de la supplémentation en vitamine C n’est pas justifiée. Les essais sur la supplémentation régulière ont montré que la vitamine C réduit la durée des rhumes, mais cela n’a pas été répliqué dans les quelques essais sur l’effet curatif qui ont été réalisés.(2) 

La Cohrane Library conclue d’après les évidences actuellement disponibles en ce qui concerne la vitamine C et la pneumonie, pas COVID-19 que : Les preuves actuelles sont trop limitées pour pouvoir recommander l’utilisation prophylactique de vitamine C pour prévenir des pneumopathies dans la population générale. Néanmoins, une supplémentation thérapeutique en vitamine C peut être raisonnable pour les patients atteints de pneumonie qui présentent de faibles niveaux de vitamine C plasmatique, en raison de son coût et les risques sont faibles.(3)

Études récentes sur la vitamine et le COVID-19

Une étude clinique randomisée publiée dans le journal JAMA conclue une inefficacité de la vitamine C, de l’hydrocortisone et de la thiamine par voie intraveineuse par rapport à l’hydrocortisone seule dans le cas d’un choc septique relié à la COVID-19. Cela suggère que la vitamine C par voie intraveineuse ne semble pas efficace pour le traitement du COVID-19.(4)

Une étude clinique de la US National Library of Medicine ClinicalTrials.gov: Vitamin C Infusion for the Treatment of Severe 2019-nCoV Infected Pneumonia est en cours (fin prévu en septembre 2020). Cet essai permettra de fournir des réponses plus définitives sur l’efficacité de la vitamine C intraveineuse pour COVID-19.(4)


Vitamine D

La vitamine D est stockée principalement dans le foie. La vitamine D active ou calcitriol, a pour fonction de favoriser l’absorption du calcium et du phosphore par l’intestin. La vitamine D est nécessaire à la formation, à la croissance et à la réparation des os. La vitamine D jouerait également un rôle dans le système immunitaire. Les besoins en vitamine D augmentent avec l’âge. La vitamine D est une vitamine liposoluble, c’est-à-dire qu’elle est soluble dans le gras. Elle doit être consommée avec des matières grasses pour être absorbée. (5-6)

Qu’en est-il de la prise de suppléments de vitamine D et de la prévention du COVID-19?

Il existe des études en lien avec la déficience en vitamine D et certaines infections respiratoires.(7) Toutefois, rien n’est connu en lien avec la prise de vitamine D, surtout de fortes doses, en lien avec la COVID-19. Bref, il existe peu d’évidences solides pour justifier la prise de doses élevées de vitamine D pour se protéger du COVID-19. Les études actuelles portent principalement sur la vitamine D, l’influenza et le rhume. (7-8) L’important est de combler ses besoins en vitamine D, soit par la prise d’un supplément (1000-2000 UI/jour), de consommer des aliments riches en vitamine D (lait, boissons végétales enrichies, saumon, margarine) et de s’exposer au soleil.(8)

Recommander de fortes doses de vitamine D seulement parce que cela semblerait bénéfique pour le système immunitaire est dangereux. Il existe un risque de toxicité relié à la prise de doses élevées de vitamine D: cela peut causer une augmentation des taux de calcium dans le sang (hypercalcémie).


Zinc

Le zinc est un minéral omniprésent dans le corps humain. On le retrouve dans les os, les dents, les cheveux, la peau, le foie, les muscles, les globules blancs et les testicules (9). Le zinc entre dans la composition d’un grand nombre d’enzymes. Le taux de zinc dans l’organisme dépend de la quantité de zinc consommée dans l’alimentation. Le zinc est nécessaire à la santé de la peau, à la cicatrisation des plaies et à la croissance. Les personnes ayant de faibles apports en zinc auraient un système immunitaire sous-optimal (7).

Les sources alimentaires de zinc sont les grains entiers, les aliments protéinés d’origine animale, telles que les viandes et volailles ainsi que les huîtres et les pétoncles. On retrouve également du zinc dans le germe de blé, le fromage, le yogourt, le chou nappa, les lentilles et légumineuses (10).

Une grande partie du zinc consommé dans les aliments n’est pas absorbée, particulièrement lorsque l’alimentation est riche en fibres et en phytates. Les fibres et les phytates (présents dans le pain de grains entiers, le son, les légumineuses, le soya, les noix et les graines) réduisent l’absorption du zinc. En ce sens, si vous êtes végétariens ou végétaliens, il est crucial de porter attention à vos apports quotidiens en zinc. Cela dépend de vos sources de protéines. Dans de tels cas, un supplément de zinc peut être nécessaire. Avant de prendre un supplément de zinc, il est préférable de consulter un professionnel de la santé.

Qu’en est-il de la prise de suppléments de zinc et de la prévention du COVID-19?

Comme vous avez peut-être pu le déduire en lisant les lignes précédentes, il est possible que le zinc puisse améliorer la réponse immunitaire contre les virus en général. Toutefois RIEN n’est encore démontré entre le zinc et le COVID-19. Il n’existe pas encore d’étude disponible sur le sujet. Et il est important de se rappeler que le COVID-19 n’est pas la même chose que le rhume ou le virus de la grippe saisonnière.

Il existe certaines études qui montré des effets positifs du zinc pour combattre divers virus, dont certains virus respiratoires (11). Il est toutefois pertinent de mentionner qu’il y avait une «grande variabilité» dans les résultats obtenus sur les virus respiratoires.

Une méta-analyse de la Cochrane Library a également conclu que le zinc peut aider contre les virus qui causent le rhume, ce qui inclut certains coronavirus (12). Notons que les effets observés étaient mineurs : les symptômes n’étaient écourtés que de 1 journée en moyenne. De plus, les dosages utilisés étaient élevés (75 milligrammes et plus par jour, alors que l’apport maximal recommandé est de 40 mg/j).

Les pastilles orales peuvent réduire la gravité des symptômes du rhume chez une personne déjà malade, mais il existe une hétérogénéité au niveau des données disponibles (12-14). Les comprimés avalés ne seraient pas efficaces et le spray nasal peut provoquer des effets indésirables permanents. Les pastilles d’acétate de zinc peuvent être un peu plus efficaces que les pastilles de gluconate de zinc, mais peut-être pas de manière significative. (13) Les doses qui ont montré leur efficacité (75 à 95 mg de zinc par jour) sont trop élevées pour être sûres à long terme. (13)

Enfin, bien que l’idée que ce minéral essentiel puisse donner un coup de pouce contre la COVID-19 ne soit pas prouvée, on ne peut pas non plus la qualifier de totalement insensée. Toutefois, rappelez-vous que le rhume n’égale pas le COVID-19 et donc il est très hasardeux de faire des comparaisons entre les recommandations.


Stratégies nutritionnelles favorisant un système immunitaire optimal

Tel que mentionné précédemment, le fait de combler vos besoins quotidiens en vitamines, minéraux, mais aussi en macronutriments et en calories prime sur la prise de suppléments isolés. Veillez donc à avoir une alimentation de qualité au quotidien, riche en produits frais, tels que les légumes, les fruits, les grains entiers et un maximum d’aliments protéinées (d’origine animale et/ou végétale).

Voici les nutriments clés à surveiller dans votre alimentation :

Protéines : ce sont les Legos qui permettent au corps de construire les anticorps. Il est donc nécessaire d’en consommer suffisamment chaque jour. Favoriser un apport minimum de 20g de protéines par repas, davantage si vous êtes actif.

Vitamine C : tel que mentionné précédemment, il est important de combler ses besoins quotidiens en vitamine C afin d’optimiser naturellement son système immunitaire. Les aliments frais et entiers sont les meilleures sources. La vitamine C est surtout présente dans les fruits et légumes, tels que les agrumes, les kiwis, les poivrons et le brocoli.

Fruits Information Campagne Affiche

Vitamine D : la vitamine soleil ! Elle aurait un rôle à jouer dans le système immunitaire. Dans les pays plus au nord comme le Canada, un supplément est suggéré, au moins 1000 à 2000 UI/jour. De fortes doses ne seraient pas bénéfiques pour booster le système immunitaire, pire cela peut être néfaste, tel que mentionné plus haut.

Zinc : ce minéral supporte les cellules T (du système immunitaire). Mieux absorbé lorsque consommé via des aliments frais et entiers. On en retrouve dans les grains entiers, et dans les aliments protéinés d’origine animale, telles que les viandes et volailles ainsi que les huîtres et les pétoncles. Les pastilles de zinc pourraient aider à guérir plus rapidement d’un rhume, seulement si vous êtes déjà malade.

Oméga-3 : rôle anti-inflammatoire et contribue au fonctionnement optimal des globules rouges. Favoriser une consommation quotidienne de graines de lin, chia ou chanvre, de noix de Grenoble et une consommation fréquente de poissons gras (saumon, truite, sardine, maquereau).

 

Référence de l’image : https://examine.com/nutrition/coronavirus-guide-preview/

 

Photo de Catherine Lepage DtP Msc, La Nutritionniste Active.

Qualité optimale ici : Version PDF

 

En conclusion, assurez-vous d’avoir de saines habitudes de vie plutôt que de vous concentrer sur la prise de tel ou tel supplément supposé bénéfique pour le système immunitaire. Rappelez-vous que le COVID-19 est un nouveau virus et que la communauté scientifique a très peu de connaissances à son sujet.

Bonne journée !


 

Références et ressources utilisées :

  1. Centre Déclic : vitamine C et COVID-19
  2. COCHRANE LIBRARY : La vitamine C pour la prévention et le traitement du rhume banal

  3. COCHRANE LIBRARY : Vitamine C pour la prévention et le traitement de la pneumonie
  4. PEN NUTRITION : https://www.pennutrition.com/TrendingTopics.aspx?mode=TAG&tag=COVID-19
  5. Merk manual – Vitamine D : https://www.merckmanuals.com/fr-ca/accueil/troubles-de-la-nutrition/vitamines/vitamine-d?query=vitamine%20d
  6. Harvard.edu – vitamin D: https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/vitamin-d/
  7. Barazzoni R et al., ESPEN expert statements and practical guidance for nutritional management of individuals with SARS-CoV-2 infection, Clinical Nutrition, https://doi.org/10.1016/j.clnu.2020.03.022 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7138149/
  8. Evidence that Vitamin D Supplementation Could Reduce Risk of Influenza and COVID-19 Infections and Deaths : https://www.mdpi.com/2072-6643/12/4/988/htm
  9. Merk Manual – Zinc : https://www.merckmanuals.com/fr-ca/accueil/troubles-de-la-nutrition/min%C3%A9raux/zinc
  10. Unlock Food – Diététistes du Canada – Ce que vous devez savoir au sujet du zinc : https://www.unlockfood.ca/fr/Articles/Vitamines-et-Mineraux/Ce-que-vous-devez-savoir-au-sujet-du-zinc.aspx
  11. The Role of Zinc in Antiviral Immunity, Scott A Read, Stephanie Obeid, Chantelle Ahlenstiel, Golo Ahlenstiel, Advances in Nutrition, Volume 10, Issue 4, July 2019, Pages 696–710,https://academic.oup.com/advances/article/10/4/696/5476413
  12. Cochrane Library – Zinc : https://www.cochranelibrary.com/cdsr/doi/10.1002/14651858.CD001364.pub4/full/fr?contentLanguage=fr
  13. Examine.com – Coronavirus disease 2019 (COVID-19) :
    https://examine.com/topics/coronavirus/?fbclid=IwAR3AS5l–F7-heThqCH_OEExIw5fxlhiXic-ZN-NRqR1y7MOvaIH7_PDzhQ#supplements
  14. McGill – Can Zinc Lozenges Help with Coronavirus Infections?  : https://www.mcgill.ca/oss/article/health/can-zinc-lozenges-help-coronavirus-infections

Autres ressources pertinentes à consulter:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s